Monthly Archive for décembre, 2008

Le JTAG fonctionne sur la neufbox

Principalement grâce au travail d’obinou, le JTAG est fonctionnel sur la NB4 ! Cela permet notamment de récupérer sa neufbox dans le cas d’un flashage râté, mais également de faire du débugage bas niveau.

Le matériel nécessaire, les points de contact sur les deux modèles de neufbox 4 (Foxconn et Sercomm), ainsi que la procédure de reflashage grâce au JTAG sont entièrement décrits sur la page du wiki Interface JTAG.

Amontec JTAG Key

obinou en a également profité pour ajouter le support du processeur Broadcom BCM6358 au projet UrJTAG :

Ses patches ont ensuite été intégrés dans UrJTAG, et les nouvelles fonctionnalités seront donc présentes dans la prochaine version d’UrJTAG, ou sinon dès maintenant en compilant les sources à partir de la révision 1400.

Cette nouvelle réjouira sans aucun doute les bidouilleurs de neufbox, ainsi que ceux qui ont une box à base de Broadcom 6358 🙂

Tous les détails sur la neufbox fibre optique, alias NB5

Cela va faire bientôt 2 mois que nous avons publié l’article La neufbox fibre optique. Nous n’avions alors pas beaucoup de détails sur les composants utilisés.

Depuis, SFR a publié un communiqué de presse (format PDF), qui donne un peu plus d’informations. Alors que la quasi-totalité des news publiées récemment sur la NB5 se contentent de recopier le communiqué de presse dans une course pour publier le premier (et que les commentaires partent comme d’habitude dans un troll sans fin entre Free et SFR), nous pensons qu’il est plus intéressant de se concentrer sur ce que la neufbox fibre optique a sous le capot 🙂

SFR neufbox fibre optique, alias NB5

Au niveau du processeur, SFR (Neuf Cegetel ?) a mis le paquet sur la neufbox 5 : il s’agit en effet d’un Cavium OCTEON MIPS64 de la famille CN50XX, intégrant 128KB de cache L2 et un controlleur de mémoire DDR2.

La famille CN50XX comprend deux déclinaisons, toutes les deux cadencées à 500 MHz : le CN5010 avec un processeur mono-coeur, et le CN5020 avec un processeur double-coeur. C’est cet dernier qui est utilisé dans la neufbox optique.

Cavium OCTEON CN5020

Le reste est également plus confortable par rapport à la neufbox 4 : 16 Mo de flash, 128 Mo de RAM, et 4 ports Ethernet 1 Gbit/s.

Pour finir, Jehel nous apprend que la partie wifi est gérée par un jeu de composants Atheros de la famille AR9001 que l’on peut distinguer sur la photo de la neufbox 5 capot ouvert. Le chipset utilisé est un Atheros AR9160, qui est supporté par le driver ath9k.